AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I'm the guardian of this city [feat Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Sorcier au grand cœur

avatar
- :
Messages : 46
Date d'inscription : 04/09/2018


MessageSujet: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Ven 28 Sep - 21:54

I'm the guardian of this cityAidan & SebastianCela faisait plusieurs jours qu’un cas occupait quasi toutes les pensées du maire de la ville. Depuis quelques jours des corps avaient été découvert à divers endroits de la ville, vidés de leur sang, avec des marques de morsures bien distinctives à divers endroits du corps. Comme il le faisait souvent lorsqu’il y avait un cas comme cela, il contacta aussitôt la police. Autant il faisait confiance à la police pour gérer les délits mineurs, autant pour toutes affaires de meurtres impliquant des créatures il aimait être informé. Il avait été très strict concernant la marche à suivre dans ces cas-là. Ne pas rendre cela publique avant d’avoir coincé le coupable. Cela évitait les mouvements de panique et cela montrait que l’efficacité des services de police et son intransigeance envers ce qui enfreignent les règles. Il revenait d’un rendez-vous avec le chef de la police, mais pour l’instant il faisait chou blanc. Cette bande de quatre vampires, pour ce que l’on savait pour l’instant, étaient introuvables dans toute la ville et ce malgré les moyens collossaux qui avaient été mise en place.

Il devait pourtant bien avoir une planque quelque part, mais où ? En attendant les meurtres continuait ce qui l’énervait, mais le travaillait aussi énormément. Pour l’instant, il pouvait contenir, mais si cette tuerie s’intensifiait, alors cela finirait par se savoir. Ce serait pire que tout, ce serait donner des arguments à ses détracteurs et peut-être faire douter certains que le soutienne. Il avait voulu aussi avoir l’avis de son frère à ce sujet. Il semblait tous les deux d’accord sur le fait que ces criminels avaient toutes les chances de se cacher soit dans les Outskirts, soit en forêt, même si ces deux endroits avaient déjà fait l’objet d’une inspection. Bien sûr comme tout grand frère qu’il se doit, Leight se permit de lui donner un sermon, lui disant, lui interdisant même formellement d’aller là-bas seul la nuit, c’est bien trop dangereux, qu’il doit laisser cela à la police. Il lui répondit de ne pas s’inquiétait pour lui qu’il serait prudent. Etant tous les deux dans le commissariat encore, il y avait du monde et de ce fait Leight ne pouvait pas élever la voix, de toute manière il savait que cela était de toute façon inutile, rien de ce qu’il dirait pourrait raisonner son petit frère, c’est dans en lui souhaitant d’être prudent qu’ils se quittèrent.

En rentrant chez lui, il mit tout en place pour pratiquer un sort de divination. Il avait deux options, deux endroits où chercher, la forêt ou la partie hors centre-ville. La magie était interdite en public, mais là il était chez lui donc rien n’interdisait. Son sort était simple, il faisait appel aux esprits pour le guider, posant une question, puis tirait ensuite quelques cartes. Les cartes semblaient claires il y avait de fortes chances que les personnes qu’il cherche soit dans l’un des entrepôts abandonnés situés hors centre-ville . Il y avait peu de chance que ce soit l’endroit de leur planque, ces endroits avaient déjà été fouillés, mais apparemment cela voulait dire qu’ils s’étaient mis en mouvement, prêt à traquer et tuer leur prochaine cible. Il se prépara du mieux qu’il put, emporta quelques potions avec lui et un petit poignard, bien qu’il soit pas adepte des armes en général, puis il se téléporta dans la zone que lui avait indiqué les cartes.

L’endroit était désert, peu de gens osent se balader dans ce coin de la ville la nuit de toute façon, trop lugubre. Il y avait donc très peu de chance qu’il soit dérangé si jamais il tombe sur ces malfrats. Se faufilant discrètement vers l’entrepôt, il longeant les murs avec prudence. Puis s’approchant doucement d’une fenêtre qui n’avait plus de vitre, il finit par les voir, trois vampires, l’un d’eux venant d’attraper une jeune femme et s’apprêtant à la mordre. Il intervient juste à temps, repoussant le vampire par télépathie avant de sauter à l’intérieur de la pièce. Les vampires restant débout réagirent quasi-automatiquement, leurs yeux noirs se tournant vers lui, les canines sorties, prêt à bondir sur lui. Mais il fut le plus rapide, à peine eurent-ils le temps de faire un pas qu’il jeta une potion à leurs pieds. Un cercle de feu se forma autour d’eux, les encerclant. Il suffit qu’il récite une incantation et les flammes s’intensifièrent, avant de fondre sur eux les brûlant vivant. Il n’avait pas besoin de tous après tout, seulement un suffirait. Il s’assurerait bien de le faire parler, afin qu’il lui dise tout et s’il a des complices. Ensuite, il le tuerait, il n’avait aucun état d’âme à ce sujet. Il ne laissa pas le temps au vampire de s’enfuir, le balançant contre le mur par télépathie. Puis il se servit de barre de fer trainant ici pour lui punaiser les mains au mur enfin qu’il ne puisse pas s’enfuir. Il n’aimait pas avoir recours à la violence, du moins c’est ce qu’il se disait, car une partie très infime de lui, aimer cela, voyant cela comme un défi, un moyen de montrer combien il est puissant face aux autres.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Wizard Heart's Thief

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 31/08/2018
Localisation : Demon Heights


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Sam 29 Sep - 23:31

I'm the guardian of this cityft. Aidan Johnson & Sebastian Harker


Cela faisait un petit moment que mes informateurs m'avaient avertis que des meurtres étaient commis en ville. Il faut dire que j'avais de bons informateurs plus ou moins faisant parti de la Harker Corporation.
Cela me tracassait beaucoup, les journaux n'en parlaient pas le moins du monde, et ça je savais qui était derrière cela et je respecterais la volonté du maire à garder ces événements sous silence le temps que le problème soit régler. Cependant je ne pouvais m'empêcher de vouloir intervenir... Surtout que, toujours d'après mes sources, les responsables de ces crimes semblaient plus ou moins faire partir de la Harker Corporation. Avec ces recherches j'avais trouvé l'endroit où se trouvait les criminels vampires.

Je me dirigeais alors de nuit dans les entrepôts abandonnés du Outskirt. J'y étais allé seul car j'avais en tête de me débarrasser de ces traîtres moi-même.
Mais à peine m'étais-je rapproché de ces entrepôts que je sentais une odeur bien particulière, une odeur que j'affectionnais beaucoup et qui était très récente dans mon esprit. Me rendant compte de ce que cela signifiait j'utilisais ma vitesse de vampire pour y entrer, mais je compris que cela ne servait à rien.
Aidan avait brûler trois des quatre vampires responsables des crimes. Je ne me fis pas voir jusqu'au moment où j'aperçois le sorcier punaiser le survivant au mur. J'eus des frissons le long de mon dos en le voyant si violent. Jamais je n'aurais imaginer ça de sa part mais une partie de moi semblait... Émoustillée de le voir agir, bien que je n'étais pas un grand fan de violence physique.

Je m'avance alors, habillé de mon costume de travail, je tousse pour me faire entendre. Je marchais pour me retrouver à la hauteur de Aidan. Je ne le regardais pas, mes yeux étant fixés sur le vampire qui hurlait de douleur. Quand ce dernier me reconnu il hurlait, me suppliant de l'aider, s'excusant de ce qu'il a fait.

A-t-il compris que je n'étais pas là pour l'aider? Si cela était en effet sa pensée, il ne se trompait pas. J'allais régler son compte à la manière du vampire et non à la manière du PDG de l'entreprise, de la famille, qu'il a trahi en tuant d'autres personnes.
En m'approchant du vampire, je parlais à voix haute.

Kenneth... Tu étais pourtant si prometteur au sein de l'entreprise. Comment as-tu pu choisir ce chemin de ténèbres? Tu ne devais pas te sentir à ta place... Tu aurais du venir m'en parler... C'était pourtant dans ton contrat...

Sans me retourner je changeais d'interlocuteur, passant ma main dans mes cheveux.

M. Le Maire, puis-je agir sur ce jeune homme qui semble avoir perdu tout bon sens? Ou avez-vous besoin que je lui soutire quelque mots avant de m'occuper de lui?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Sorcier au grand cœur

avatar
- :
Messages : 46
Date d'inscription : 04/09/2018


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Ven 12 Oct - 21:32

I'm the guardian of this cityAidan & SebastianIl était sous-pression, il le sentait dans ses veines, cet afflut de pouvoirs grandissant, bouillonnant, ne demandant qu’une chose, être relâché et cela allait faire mal. Il venait de punaiser le vampire contre le mur pour l’éviter de bouger, ce qui le laisserait le champ libre pour son interrogatoire. L’électricité parcourant son corps de part en part comme si on l’avait branché sur 10 000 volts, il s’approchait de l’individu l’air déterminé. Puis le vampire se met à hurler à l’aide, pas à lui cela ne fait aucun doute. Il comprend très vite alors qu’il a quelqu’un d’autre dans la pièce. Il tourne la tête vivement et découvre avec stupeur que Sebastian se tient là à côté de lui. Il déglutit, depuis quand est-il là ? Il était tellement absorbé par l’autre vampire qu’il n’a même pas remarqué sa présence. Il voudrait pouvoir se calmer, mais il est bien énervé, il a bien trop de tensions en lui qu’il ne peut pas le cacher, cacher ses pulsions meurtrières qu’il ressent là maintenant. Car oui, il compte bien torturer le ce vampire jusqu’à ce qu’il ait des réponses, puis il le tuerait froidement, comme il l’avait fait avec les autres.

Il détourna presque aussitôt le regard de Sebastian, son attention de nouveau sur le vampire tandis que Sebastian s’adressait à lui. Alors comme cela c’était un de ses employés, il eut une légère grimace, il espérait que cela ne soit pas une gêne par la suite. Mais il eut un frisson lorsqu’il entendit la suite, commençant par tressaillit même imperceptiblement lorsqu’il entendit son nom prononcé. Il était encore comme dans un état second, commençant juste à réaliser la situation dans laquelle il était. Sebastian se proposait de s’occuper de lui ou en tout cas de l’aider à soutirer quelques mots au vampire avant. Sebastian lisait en lui comme dans un livre ouvert, il savait clairement ses intentions, ce qu’il est et ce qu’il est capable de faire, pourtant cela ne l’a pas effrayé. C’est le problème qu’ont beaucoup de sorcier, le pouvoir plus il est grand, monte à la tête. Il en a vu devenir complètement fou, accro à cet afflux de pouvoir dans les veines, cette sensation de puissance. Mais il n’est pas comme ceux-là, il peut encore se contrôler, il est toujours maître de lui-même. Il jeta un bref regard à Sebastian, fixant ensuite le vampire d’un regard glacial tandis qu’il déclarait avec autorité :

«Je veux tout savoir, quel était leur plan, combien sont-ils ? S’ils obéissaient à des ordres, si oui de qui ? Pourquoi ? bien que je me doute de la réponse pour celle-ci.»

Il croisa les bras sur son torse.

«Utilise les méthodes que tu veux, si besoin j’ai un pouvoir de guérison, alors on pourra tenir longtemps, enfin tant que son esprit à lui est toujours là».

La douleur ayant tendance à rendre les gens comme des zombies à un certain niveau, à force de répétitions aussi. Mais il ne jugea pas bon d’ajouter cela à Sebastian, de peur qu’il trouve cela bizarre, qu’il croit que c’est une habitude chez lui de torturer les gens.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Wizard Heart's Thief

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 31/08/2018
Localisation : Demon Heights


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Jeu 1 Nov - 18:56

I'm the guardian of this cityft. Aidan Johnson & Sebastian Harker


Aidan semblait être surpris de me voir débarqué. Mais après tout c'était normal... Je veillais sur mes employés et quand l'un d'entre-eux dépasse les bornes. Mais voir Aidan dans cet état... C'est à dire le voir en pleine possession de ses pouvoirs et en quête de recherches de réponses mais aussi de vengeance, cela augmentait son charme mais autre chose... D'un peu plus inquiétant semblait émaner du sorcier qui dirigeait la ville de Demon Heights. Mais je décidais de passer outre ça pour réussir à discuter avec lui et lui éviter de faire une bêtise.
Aidan m'expliquait ce qu'il attendait du traître que nous avions en face de nous deux, et je m'approchais de nouveau du dénommé Kenneth, prêt à lui faire cracher tout ce dont l'on aurait besoin comme réponses. Comme convenu par un regard avec le sorcier, je m'approche du jeune homme, c'était un vampire que j'avais moi-même transformé donc le peu que je puisse faire, à son encontre, pouvait de suite s'apparenter à de la torture. J'aurai eu d'autres méthodes s'il était d'une autre espèce, mais si c'était un vampire je savais bien comment lui faire du mal.

Comme j'avais suspecté l'un des vampires d'être à l'origine de ces dégâts en ville, j'avais eu pour habitude d'avoir une fiole d'eau bénite dans mes poches de veste... Au cas où.
Je m'approche de Kenneth et je commence à faire couler gouttes par gouttes l'eau bénite dans les yeux et sur sa peau, ce qui lui procure des brûlures importantes. Il hurle et alors je stoppe un instant.

Alors... Dis moi tout et j'arrêterais ton supplice.

C'est alors que Kenneth nous déclare qu'ils ont obéit sous ordre d'un groupe inconnu au bataillon, même eux ne savait pas qui ils étaient, ils recevaient juste des ordres via des lettres et colis. Pour le coup, le vampire avait déclaré qu'il savait que pour le moment il n'y avait que leur groupe qui obéissaient mais que cela ne l'étonnerait pas que d'autres créatures, autres que les vampires, soient également sollicités. Il révélait aussi que ces meurtres avaient pour but de réduire les humains mais aussi de réduire les créatures surnaturelles ne rentrant pas dans les "critères" des commanditaires de ces crimes.

Il finit alors de parler, je m'approchais alors du vampire qui semblait en avoir assez des brûlures. Il chouinait comme un enfant et je décidais d'arrêter ça... Il me suppliait de le sauver... Ce que je fis à ma manière. Je plongeais ma main dans sa poitrine pour le lui ôter le coeur encore chaud. Son regard s'éteint petit à petit.

Je me tournais alors vers Aidan, jouant avec le coeur du vampire dans ma main.

Tu te rends compte du risque que tu aurais pu encourir si ce n'était pas moi qui t'avait vu le faire?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Sorcier au grand cœur

avatar
- :
Messages : 46
Date d'inscription : 04/09/2018


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Jeu 15 Nov - 23:10

I'm the guardian of this cityAidan & SebastianIl était vraiment surpris de Sebastian ici. Les premières minutes il se sentait vraiment mal à l'aise, ne sachant plus ou se mettre, comment agir. Cette partie de lui, il ne l'a jamais montré à personne, car il est le maire, il doit faire attention à son image. Pour autant, il n'en oublie pas ses devoirs, même si dans les faits ce n'est pas à lui de faire cela. Il expira silencieusement, fermant les yeux deux/trois secondes pour se détendre un peu. Il rouvrit les yeux et observa ensuite Sebastian agir avec une certaine fascination, comme s'il découvrait une autre personne, il en avait des frissons. Sebastian semblait savoir s'y faire en matière d'interrogatoire, mais y réfléchir il devait avoir l'habitude de gérer ce type de problème, afin du moins ce ne devait pas être la première fois qu'il devait avoir affaire à ce genre de problème.

Le dénommé Kenneth leur informa qu'il agissait sous les ordres d'un mystérieux groupe dont il ne connaissait rien pour les avoir jamais vu. Un groupe de créatures s'attaquant aux humains et n'hésitant pas à éliminer chaque obstacles leur barrant la route. Il faudrait qu'il en avertisse tout de suite après son frère. Lui comprendrait, il ne pourrait pas le dire au chef de la police, car il ne pourrait pas lui dire comment il avait eut cette information, sachant aussi qu'il n'est pas censé intervenir dans une enquête policière. Après avoir arraché le cœur du vampire, Sebastian se tourna vers lui pour lui faire remarquer qu'il avait eu de la chance de tomber sur lui. Il a raison sur un point, si quelqu'un d'autre l'aurait vu, cela aurait pu être délicat à gérer. Il y a bien des sorts d'amnésie, pour enlever certains souvenirs, mais ceux-ci sont très durs à réaliser et il n'y a aucune garantie que les souvenirs ne réapparaissent pas un jour. Les souvenirs ne disparaissent jamais, ce sont que des portes que l'ont peut fermer à clés, manipuler pour certains, mais ils sont toujours là au fond de nous. Malgré ce fait, il considérait qu'il avait eu raison d'agir ainsi, il le faisait pour le bien de cette ville et personne ne pourrait l'empêcher de continuer.

"Dois-je comprendre que selon toi j'ai eu tord ?" Dit-il, haussant un sourcil, le fusillant du regard, mais il s'excusa tout de suite.

"Désolé, c'est juste que je ne peux pas rester ici sans rien faire sachant qu'il y a des innocents tués, c'est ma ville et j'ai juré de la protéger ces habitants. Je sais ce que je fais".

Il s'approcha du vampire il l'attira vivement près de lui pour l'embrasser. Il avait tellement de tension à évacuer, mais cela allait devoir attendre il avait un corps à faire disparaître, le mieux serait de l'enterrer loin d'ici ou ne l'incinérer. A moins de le laisser ici, les flics, s'ils tombent sur lui, en conclurait sûrement qu'il s'agit d'une histoire entres vampires, un vampire qui serait sorti du rang. Il se recula de Sebastian, regardant le corps toujours suspendu.

"Qu'est-ce qu'on fait du corps ?"

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Wizard Heart's Thief

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 31/08/2018
Localisation : Demon Heights


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Jeu 22 Nov - 12:11

I'm the guardian of this cityft. Aidan Johnson & Sebastian Harker


Mettre fin à la vie de quelqu'un me faisait toujours un petit quelque chose, car je savais qu'au fond ce n'était qu'une simple histoire de corruption qui m'avait obligé à ôter la vie d'un de mes, anciens à présent, employés.
Je m'étais alors tourné vers Aidan, il semblait être en colère contre moi, mais il semblait s'excuser juste après avoir hausser la voix envers moi. Je le laissais se calmer avant de lui répondre et en même temps de poser le coeur proche du cadavre encore chaud de Kenneth. Je me rapprochais un peu d'Aidan par la même occasion.

Je ne dis pas que tu as tord. Je dis juste que tu as risqué gros pour une besogne que tu aurais pu m'envoyer régler ça. Mais je ne t'en veux pas... On va dire que j'étais inquiet.

Un peu surpris, je vis Aidan s'approcher de moi par lui-même et il vient m'embrasser. Je le prends un instant contre moi pour poursuivre le baiser. Je sentais par la même occasion toute la tension qui émanait de lui, bien plus que lorsque je m'étais rapproché de lui.
Il se recule encore de moi, mentionnant que le travail n'était pas fini. Et malheureusement il avait raison, nous aurions du temps pour nous détendre une fois le soucis du mort réglé.
Je retire le cadavre suspendu et le pose au sol. Je remets son coeur à sa place et je le prends sur mon épaule avant de me diriger en compagnie de Aidan à ma voiture.

Je compte le faire brûler dans mon jardin, vu que c'est une résidence privée la police ne pourra pas y mettre les pieds et j'effacera toute trace de Kenneth... Tu m'accompagnes?

Je monte en voiture, laissant le choix à Aidan de venir chez moi ou pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Sorcier au grand cœur

avatar
- :
Messages : 46
Date d'inscription : 04/09/2018


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Dim 2 Déc - 22:20

I'm the guardian of this cityAidan & SebastianIl n’aurait pas dû hausser le ton face à Sebastian, il le regretta la seconde après l’avoir fait, car d’une c’est bien lui qui était en tord et qui plus est Sebastian l’avait bien aidé sur cette affaire et sait pertinemment qu’il ne dira rien. Et même si cela l’embêtait de l’admettre, il avait raison, il avait prit des risques en allant jouer le justicier, quelqu’un aurait pu le voir, il aurait pu être blessé, voir pire. Il aurait pu solliciter l’aide du vampire dès le départ, mais il n’est pas vraiment habitué à devoir compter sur l’aide de quelque d’autre, beaucoup trop habitué à se gérer seul, il a toujours apprit à se gérer seul depuis que ses parents sont morts. De plus, il n’aime pas l’idée de faire prendre des risques à son vampire, car il tient vraiment à lui. Cela fait si longtemps qu’il recherche une personne qui le comprenne et qui l’accepte aussi, par ses bons comme ses moins bons côtés. Au moins tout ceci lui aura appris qu’il faut qu’il apprenne à faire confiance et à s’appuyer un peu plus sur les autres, baisser sa garde en quelque sorte, quelque chose qu’il a encore bien du mal à faire.

«Je ne voulais pas t’impliquer dans mes histoires, tu en fais déjà beaucoup pour moi».

Il s’était ensuite rapproché vivement de Sebastian pour l’embrasser. Il n’avait même pas réfléchi, se laissant aller à ses pulsions, toute cette tension en lui y jouer pour beaucoup. Malgré la gravité de la situation, tout cela l’avait aussi au fond de lui un peu excité. Il ne devait pas être normal de penser ça, il espérait que Sebastian ne le voit pas différemment après ça, même s’il aurait bien fini par le savoir un jour ou l’autre. Sebastian lui proposa ensuite d’aller dans sa résidence privée enterrer le corps.

«Bonne idée, je te suis». Ils emportèrent les corps qu’ils mirent dans le coffre, puis il s’installa côté passager. Pendant tout le trajet il n’osa pas jeter le regard à Sebastian. Il savait qu’il devait dire quelque chose, pour briser ce malaise qu’il ressentait. Mais à la place de ça il se contenta de regarder par le fenêtre l’air absent. Sebastian lui avait montré que lui aussi pouvait se montrer violent, ils restent des monstres essayant de vivre comme des humains, mais il reste toujours une part d’animalité en eux. C’est un peu plus dur pour lui de l’accepter, trop soucieux de son image, peut-être par peur de perdre son cher vampire ou se décevoir lui-même. Une fois qu’ils se soient occupés des corps, il le suivit jusque dans le salon, il n’avait encore pas adressé un mot au vampire, fuyant un peu son regard. Mais il rassembla son courage pour aller vers lui.

«Merci Sebastian. Tu as raison, j’aurais dû t’appeler, j’ai toujours eu l’habitude de tout gérer seul qu’avec le temps je me suis sûrement renfermé sur moi-même. J’espère aussi que je t’ai pas trop effrayé. Je ne veux pas te mentir, je ne suis pas parfait, j’ai cette part sombre en moi».

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Wizard Heart's Thief

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 31/08/2018
Localisation : Demon Heights


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Mar 4 Déc - 15:30

I'm the guardian of this cityft. Aidan Johnson & Sebastian Harker


Une fois les corps disposés dans le coffre de ma voiture, il m'avait bien entendu suivi. Cela lui permettra sûrement de pouvoir également souffler un peu, ce n'était pas chose évidente de devoir se confronter à ces types et surtout en ayant pris autant de risques. Bien que je savais qu'Aidan savait gérer les situations de crises mais je sais que parfois il doit lâcher un peu de leste, et ce repos... Je suis un des rares à pouvoir le lui fournir.
Je repensais alors, tout en conduisant, à ce qu'il m'avait dit avant de prendre place avec moi dans la voiture. Mais au fond je m'en fichais, j'avais aussi des choses quelque peu complexes à gérer donc un soucis de plus ou de moins cela n'allait pas avoir d'impacts conséquent sur moi. Et puis je n'étais pas un amateur, que ça soit en tant que vampire ou business man, s'il fallait gérer une situation quelque peu complexe, j'avais toutes les ressources pour le faire.

La route se passe en silence et je reste concentré sur la route. Je me gare dans la cour et ce qui compose mon petit personnel arrive, je leur demande de mettre le corps de Kenneth et des autres dans le cabanon au fond du jardin, tandis que j'amène Aidan pour souffler un peu à l'étage. Je l'amène alors directement dans le salon. Pour ma part j'allais devoir faire un tour dans ma chambre, si je voulais faire ça correctement j'allais devoir troquer mes habits de gentleman contre quelque chose d'un peu plus salissant. Et puis mon costume était taché de sang, j'allais devoir le brûler aussi. Par chance j'avais de quoi m'en racheter des dizaines une fois ce dernier brûler.

Avant que je ne puisse aller me changer, Aidan brisait le silence qui régnait entre nous depuis que nous étions partis de cet entrepôt abandonné. J'esquissais un sourire en le laissant me remercier et avouer qu'il n'avait pas agit avec intelligence plus tôt.

On en discute lorsque je reviens dans un instant.

Avec ma vitesse de vampire je m’éclipse et je me change rapidement, j'ai remplacé mon costume par un pantalon noir, d'un t-shirt blanc plutôt ajusté. Je reviens alors dans le salon, ayant mes affaires sales dans un sac que je pose au sol, tandis que je me dirige vers le buffet. Je sors deux verres et je sers deux verres de whisky. Je lui donne son verre, nous en avions bien besoin tous les deux.
Les mots qu'il m'avait dit avant que je n'aille dans ma chambre était encore tout frais dans mon esprit.

Je le devine bien Aidan... Je te comprends même, j'ai dû faire la même chose. Après avoir perdu tout ce que j'avais, jusqu'à mon humanité...

Je bois une gorgée avant de reprendre le cours de mes pensées, pour lui répondre.

Comment pourrais-je avoir peur de toi... Sachant que le monstre dans cette pièce c'est bien moi. Et puis... Qui n'a pas de part sombre de nos jours hein?

Je m'approche de lui, finissant mon verre et le posant sur la table passe. Je passe ma main sur sa joue en souriant.

Je te propose un marché... On fait disparaître ces traîtres... Et après on se dit tous d'accord? Etant associés... Et amants.... Je refuse qu'on se voile des choses, surtout si nous voulons que la ville se porte bien. Et même si tu n'es pas d'accord... On a besoin de l'un et l'autre, comme aujourd'hui.

Car malgré ce qu'il peut penser, surtout du fait qu'une des victimes mais aussi assassins était un de mes employés, ces histoires d'assassinats étaient à présent mes affaires également.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Sorcier au grand cœur

avatar
- :
Messages : 46
Date d'inscription : 04/09/2018


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Dim 23 Déc - 22:41

I'm the guardian of this cityAidan & SebastianSebastian lui indiqua qu’il devait se changer, qu’il revenait dans un instant. Il lui répondit juste d’accord, regardant dans le vide, l’air absent. Il se repassait la scène dans sa tête, tout comme les choses horribles qu’il avait faites pendant la guerre, voulues ou non. Il ignorait toujours les choses qu’ils avaient faites pendant la période où son ancien familier prenait contrôle de lui, il ne veut pas savoir de toute façon, c’est mieux ainsi. Et même s’il essaie de se dire que ce qui ce n’était pas lui, qu’il avait été contrôlé, il est responsable pour de cette situation. S’il avait été plus attentif envers son familier, il aurait vu qu’il n’allait pas bien. Et dire qu’avant cela il en avait voulu à son frère d’avoir cédé lui aussi au ténèbres. Il avait vécu cela comme une trahison, le traitant de faible, de monstre juste avant qu’il soit expulsé de la famille. Mais il avait finit par comprendre, accepter que personne n’est parfait et puis Leight avait fait des efforts pour changer, devenir une personne bien, tout les deux avaient cherché à réparer leurs erreurs et il ne pouvait de ce fait que lui pardonner.

Sebastian revint rapidement vers lui, il portait maintenant un pantalon noir et tee-shirt blanc qui mettait bien en valeur son torse musclé. Mais il n’avait pas vraiment envie d’une partie de jambes en l’air, tout ce qu’il voulait maintenant c’est d’être dans ses bras, de sentir son parfum, son odeur si réconfortante et de passer la soirée ainsi sans rien dire, comme si rien ne s’était passé. Mais il ne pouvait pas faire cela, il est un adulte après tout et puis Sebastian lui a bien sauvé la mise, il lui a fait d’une fidelité sans faille, sans douter une minute de lui ou des choix. Et s’il doit vraiment s’appuyer plus sur lui il faut qu’il accepte de montrer sa vulnérabilité, qu’il lui dévoile toutes ses faiblesses. Il but le verre qu’on lui servir d’une traite, comme pour se donner du courage, puis reposa le verre d’un geste bref sur la table. Sebastian lui dit que lui aussi avait fait des choses horribles, que c’était lui le monstre. Il leva le regard vers lui, le regardant dans les yeux.

«Ne dis pas ça. Lorsque je te regarde, je ne vois pas un monstre. Mais, je vois où tu veux en venir.»

Il sourit légèrement puis soupira. Sebastian vint s’approcher ensuite de lui et poser sa main sur sa joue. Le simple fait de voir son sourire suffisait à lui mettre du baume au coeur. Il lui proposait un marché. Ils allaient faire disparaître ces traîtres et ensuite ils se diraient tout. Par ce qu’ils étaient des associés, mais aussi des amants. Ils avaient un lien spécial, fort, ils ne devraient pas avoir de secrets l’un pour l’autre.

«Tu as raison. Je ne veux pas avoir de secret pour toi, alors je vais tout te dire. Merci, je me doute combien cela doit être dur pour toi aussi, sachant qu’il était un de tes employés».

Lui dit-il, tout en lui frictionnant l’épaule dans une tentative de le réconforter. Puis il le prit doucement dans ses bras.

«Je lui là pour toi aussi».

Il se retira ensuite, il souhaitait vraiment profiter de ce moment pour tout lui dire, maintenant, maintenant qu’il s’en sentait capable. Mais par où commencer.

«J’ai perdu mes parents très jeunes, tués par des humains. On était une famille sans histoire, mais parents étaient des gens bien, se servant de la magie pour faire le bien autour d’eux, agissant comme guérisseurs et protecteurs pour les gens alentour, mais lorsqu’ils ont su que c’était des sorciers, rien de tout cela n’importait. J’ai survécu et vécu seul pendant un moment, j’ai fait ce que j’ai pu pour survivre, pour trouver de l’argent, tout aussi pour protéger ma peau. J’étais devenu tellement méfiant de tout le monde, tellement renfermé sur moi-même et mes propres souffrances que j’ai délaissé mon familier, je... Il souffrait et je ne l’ai pas vu. J’ai commencé à avoir des absences, je me réveillais dans des endroits inconnus, convert de sang. J’ai mis un moment à comprendre que c’était mon familier qui prenait le contrôle de moi. Il était trop tard, je ne pouvais pas le raisonner et je ne pouvais pas non plus le laisser continuer, alors je l’ai tué.»

Il s’arrêta un instant déglutissant, détournant le regard, les yeux humides. Ce jour-là, une partie de lui était morte, si seulement il avait fait plus attention, il aurait pu éviter cela.

© 2981 12289 0[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Wizard Heart's Thief

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 31/08/2018
Localisation : Demon Heights


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Mer 26 Déc - 0:08

I'm the guardian of this cityft. Aidan Johnson & Sebastian Harker


Je me sentais un peu mieux lorsqu'il me rassurait en me disant qu'il ne pensait pas que j'étais un monstre... Mais Il ne devait pas se douter que je me couchais chaque soir avec l'horrible image du cadavre de ma fiancée et de mon fils dans la chambre et les escaliers de la maison que j'avais... Mais je dissipais à nouveau ces pensées en l'écoutant me parler. Ce qui me rassure par la même occasion tait qu'Aidan était d'accord pour que l'on ne se cache plus rien et que nous sommes à présent l'un pour l'autre. Chose qui a été difficile à vraiment se rendre évidente mais chose présente. Je souris un peu plus en caressant de nouveau sa joue pour le rassurer au sujet de Kenneth.

Ne t'en fais pas, c'était certes un employé mais il est devenu un traître en acceptant de travailler pour une autre personne. Et puis ce n'est pas comme-ci c'était un proche "proche", même si je considère mes employés comme mes enfants ou mes amis... Comme quoi je dois me méfier un peu plus, même de mes plus proches employés...

Je soupirais un peu et le regarde s'éloigner un peu de moi en l'écoutant. Je n'avais jamais réalisé à quel point il pouvait avoir souffert. Je crois avoir déjà vu, dissimuler dans son regard, des bribes de regrets et de tristesse mais je pensais que cela était dû à la guerre uniquement comme la plupart des habitants de cette ville... Mais jamais je n'aurai pensé à ça. Je le laisse finir, puis je m'approche de lui et je l'enlace doucement. Je passe mes bras autour de sa taille en posant ma tête sur son épaule et déposant un baiser dans son cou. Un frémissement de sa part me montre qu'il n'est pas insensible à mes gestes, mais je ne souhaite pas aller plus loin, je veux juste qu'il sache que je suis là et que je serais là pour l'aider et écouter ce qu'il a à dire. Je caresse ses flancs avec douceur, en murmurant des mots rassurants.

Je suis désolé... C'est dur et je ne peux compatir à ta douleur... J'ai dû aussi faire des choix aussi durs que le tien... Peut-être pas aussi durs en y repensant mais qui m'ont fortement impacté et qui ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui.

Sentant la tristesse dans ses yeux et sentant l'odeur du seul provenant de ses yeux, je porte ma main pour essuyer une larme qui s'est échappée et je le mets face à moi pour l'enlacer de face en le tenir tout contre moi, sentant son coeur légèrement accéléré à mon geste.

Je recule un peu mon visage en passant ma main doucement sur sa joue.

Je n'ai pas toujours été un type calculateur ou comme les gens disent un businessman...

Je l'invite à s'asseoir et une fois assis je prends ses mains dans les miennes en commençant mon récit.

Je suis venue dans l'ancienne Demon Heghts avec ma petite amie de l'époque. Nous avons bien vécu, j'avais ma petite entreprise et mon petit appartement. Malheureusement elle est tombée gravement malade, et nous n'avions pas trouvé de médecins efficace... A part un... Qui venait des pays d'Europe de l'Est. Il a soigné ma femme, et en échange... Je couchais avec lui. En vérité je commençais à tomber amoureux de lui, mais lorsque ma femme a été guéri j'ai choisi de le virer de ma vie. Il ne l'a pas bien prit en m'avertissant qu'il ferait de ma vie un enfer... Et dieu qu'il avait raison...

Je soupire et essaie de me concentrer à nouveau pour ne pas craquer devant lui et continuer mon récit.

Peu de temps après ma femme est tombée enceinte et nous avions eu un petit garçon... Nous avons vécut tous les trois pendant 3 ans à peu près... Et un jour, en rentrant un peu plus tard du travail... Je l'ai vu... Lui... Ayant tué ma fiancée, laissant son cadavre dans les escaliers et arrachant le coeur de mon fils devant mes yeux. Il a tenté de me tué mais s'est retenu et m'a transformé en vampire et en esclave. J'ai passé des années, que dire, des siècles enfermé dans cette maison à exécuter chacune de ses volontés... Mais un jour j'ai décidé de prendre mon destin en main et j'ai réussi à le tuer... Et voilà où j'en suis.

Je le regarde, mes yeux eux aussi sont devenus humides, et je resserre un peu ma prise sur ses mains.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Sorcier au grand cœur

avatar
- :
Messages : 46
Date d'inscription : 04/09/2018


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Jeu 3 Jan - 21:37

I'm the guardian of this cityAidan & SebastianIl espérait que Sébastian n’ait pas trop de remords concernant son ancien employé. Le tuer était certes la bonne chose à faire, il ne doutait pas que si cela aurait été à refaire, tous les deux auraient fait le même choix, pour la sécurité de la ville. Mais ce qu’il ne voudrait pas ce que Sebastian se tienne pour responsable de tout cela, qu’il se dise que tout est de sa faute, qu’il aurait pu empêcher ça. Pour sa part, il ne lui en veut absolument pas, il sait que Sebastian fait de son mieux, mais il ne peut pas avoir les yeux partout, il a aussi son entreprise à gérer. Parfois aussi il est tellement difficile de déceler une trahison, surtout venant d’une personne que l’on côtoie quasi tous les jours. Mais Sebastian semblait le prendre bien, même si tout cela devait le travailler tout de même un peu, il allait falloir qu’il soit davantage prudent.

Il profite de ce moment d’intimité pour lui dévoiler tout, parce qu’il lui a promis, ils se sont promis de tout se dire. Alors, il lui raconte tout, comment il a perdu ses parents, comment il a survécu après et pendant la guerre. Tous ces événements qui l’ont profondément marqués, bien qu’il essaie d’aller de l’avant, de se servir de ses erreurs pour devenir une meilleure personne. Cette partie de sa vie, jamais il n’en a parlé, seulement son frère sait, il est de sa famille après tout et lui aussi en a pas mal bavé de son côté. Mais jamais il n’en avait parlé à quelqu’un d’autre, jamais il ne s’était mis à nu ainsi devant quelqu’un. Mais en quelque sorte, cela lui faisait du bien, c’était un soulagement, car il savait qu’il pouvait compter sur le soutien de Sebastian. Il n’avait qu’à, comme là se blottir dans les bras musclés de son vampire adoré. Il ferma les yeux un instant, respirant son odeur, cela suffit à l’apaiser un peu. Il sentit Sebastian déposer un baiser dans son cou, il frémit au contact de ses lèvres sur sa peau. Il restait encore un instant dans ses bras tandis qu’on lui caressait les flancs, il était si bien dans ses bras, comme dans un cocon.

Il afficha un léger sourire lorsqu’il essuya une de ses larmes commençant à couler sur sa joue. La tendresse de Sebastian était adorable. Il se doutait que lui aussi avait dû pas mal souffrir, il le ressentait parfois dans son regard ou dans son aura, mais jamais il n’avait posé de questions, ni cherché à en savoir plus, c’était sa vie privée, il lui dirait tout quand il serait prêt et aujourd’hui il semblait prêt. Il l’écouta attentivement. Il avait été trahit par quelqu’un en qui il avait placé toute sa confiance, quelqu’un qu’il avait aimé. Il ne pouvait s’imaginer combien se devait être douloureux, si Sebastian le trahissait, il ne s’en remettrait sûrement pas. Toujours ses mains entremêlés dans celles du vampire, il les caressa tendrement, en espérant que sa chaleur le réconforte. Il se doute combien cela doit être difficile d’en parler. Ce qu’avait fait cet homme était immonde, mais cette cruauté fait partie de ce monde, c’est pourquoi il a décidé d’agir, de prendre les choses en mains pour que plus personne ne souffre comme cela. C’est un Eden peut-être impossible à atteindre, mais il veut y croire, c’est ce qui la fait tenir pendant toutes ces années. S’approchant doucement du vampire, il pose son front contre le sien, une main derrière son cou le caressant tendrement.

«Tu as été très courageux. Tu n’as rien à te reprocher, tu as seulement voulu faire ce qui est juste. Pour le reste, on ne choisit pas toujours de qui on tombe amoureux. C’est ainsi qu’est le monde et c’est pourquoi il est si dur de trouver une personne de confiance, c’est même sûrement encore pire aujourd’hui. Mais je veux essayer de changer les choses pour que plus personne n’ait à souffrir».

Il s’écarta de Sebastian, mit la paume de sa main droite à plat et récita une incantation. Sa main se mit à luire d’une douce lueur bleutée et des petites choses ressemblant à des lucioles sortirent de sa main, volant dans l’air et pénétrant dans son corps et celui de Sebastian. Il s’agit d’une incantation censée apaiser le coeur et l’esprit, chasser la peine, l’espace d’un instant. Car cela reste de la magie, tout n’est qu’artifice, mais il veut offrir à Sebastian un moment de repos, un moment de paix. Il lui sourit tendrement.

«Mais je sais qu’ensemble on est capable de le faire».

Il l’embrassa puis se lova de nouveau dans ses bras. Ils leur faudrait réfléchir à la suite, à cette nouvelle menace qu’ils avaient découvert aujourd’hui. Mais tout cela attendrait, ce soir, rien d’autre ne comptait à part eux deux.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Wizard Heart's Thief

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 31/08/2018
Localisation : Demon Heights


MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   Dim 6 Jan - 19:33

I'm the guardian of this cityft. Aidan Johnson & Sebastian Harker


Me confier ainsi n'était pas du tout un chose facile et depuis tout ce temps où j'avais gardé cette histoire pour moi... Il était le seul à savoir tout ça... A savoir tant de choses sur mon passé. Il en allait de soit que s'il me trahissait lui aussi j'en serais profondément blessé, et je ne sais pas si pour ce coup je m'en relèverais. Il avait raison et je souris un peu plus en entendant ses mots. Je le laissais alors s'écarter un peu de moi pour effectuer une incantation. La lumière bleue et les petites choses sortant de ses mains nous traversent et je sens qu'elle apaise mon sentiment de tristesse sur le moment. Je sais que cela ne fonctionne pas sur la durée, mais c'est agréable pour le moment présent. Je souris un peu plus en l'entendant et je réponds à son baiser en le collant contre moi après le baiser. Ma main se balade doucement sur son dos et le caresse doucement. Je réfléchis un instant et embrasse son front. J'étais d'accord, on passera les obstacles ensemble à présent.

Dis... Tu veux rester ici ce soir? Reste pour dîner s'il te plait.

Bien entendu il savait bien que lorsque je parlais de dîner, cela incluait aussi le coucher. Mais s'il ne voulait pas rester je n'allais pas l'obliger à cela. Aidan avait des obligations et étant moi-même PDG d'une entreprise je comprenais. Surtout avec ce qu'il se passe ici. Avoir détruit trois acteurs de ses actions criminelles n'étaient qu'une partie remise au véritable problème.
Mais j'aimerais ne pas être seul ce soir... Surtout avec ce qu'il s'est passé... Et ce qui se passera sûrement plus tard.

C'est alors que l'on frappe à la porte. Restant toujours contre mon sorcier, je permis à l'homme d'entrer d'un ordre de la voix. Mon majordome se présente à nous. Je souris en le voyant toujours aussi sérieux. Clyde était vraiment un homme de confiance, c'était un vampire que j'avais transformé pour le sauver d'un cancer, qui aurait pu dire qu'un homme qui n'avait plus rien qui ne le retenais dans ce monde aurait si facilement accepter la proposition d'un étranger.

Nous avons disposé votre "colis" dans une pile de bois monsieur, ainsi que le reste de votre cargaison. Je propose à monsieur de venir finir ce qu'il a commencé.

Je me redresse, déposant doucement Aidan à côté sur le canapé.

Merci Clyde, vous êtes vraiment un brave homme.

Je me tourne alors vers Aidan, lui offrant ma main et souriant.

Tu m'accompagnes ?

Libre à lui d'accepter ou de refuser.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm the guardian of this city [feat Sebastian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm the guardian of this city [feat Sebastian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark City 2.10 FIN
» Pink city
» Paradise City
» City of Heroes Freedom
» My Fairy Tale || RPG City/fantastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demon Heights :: 


 :: The Outskirt :: Entrepôts abandonnés
-
Sauter vers: