AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nouvelle tête en ville

avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/12/2018


MessageSujet: Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves   Mar 25 Déc - 23:33



Allen Ember
ft. Janet Devlin


Âge : Difficile à déterminer, même pour elle. Elle a l’air d’avoir environ 25 ans, alors c’est ce qu’il y a sur sa carte d’identité.
Profession / Études : Elle travaille à la grande bibliothèque de la ville – en tant que bibliothécaire – du côté de Western Heights.
État civil : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuelle


Race : Phénix.

Cet oiseau légendaire est présent dans de nombreuses légendes, contenant chacune une fraction de la vérité.  Sous sa forme animale, il s’agit bien d’un oiseau aux reflets flamboyants, aux plumes de couleurs vibrantes (rouge, orange, jaune…), d’assez grand taille. Ses pattes sont recouvertes d’écailles d’or et ses yeux sont d’un jaune perçant. Très lié au feu, l’oiseau peut s’enflammer à volonté, ce qui est toujours impressionnant à voir.
Mais le phénix a également une forme humaine, ce qui est beaucoup moins connu. Elle possède de nombreux pouvoirs, en plus de son immortalité.

Pouvoirs : Là encore, les légendes contiennent une part de vérité. Elle est immortelle, et renaît tous les cinq cents ans sous une nouvelle forme, partant dans un immense brasier. Au fur et à mesure qu’elle approche de la fin de sa «vie», elle devient de plus en plus faible, à la fois physiquement et magiquement, jusqu’à finalement renaître. La renaissance est quelque chose d’assez douloureux, mais de libérateur. Elle est incapable de totalement décrire la sensation que cela lui procure.
Elle possède un certain nombre de capacités liées au feu : elle est capable de maîtriser le feu qu’elle crée, et ne se brûle jamais (ce qui est assez pratique) sauf bien sûr pendant sa renaissance où elle est réduite en cendres, ce qui n’est d’ailleurs pas très agréable. Elle peut brûler au toucher si elle le désire.
Ses larmes détiennent un grand pouvoir de guérison, pouvant guérir presque tous les maux et sauver une personne au bord de la mort. Elle est également capable de lire dans le cœur des gens et savoir si leurs intentions sont pures.

Groupe : Neutral
Caractère

Ember est quelqu’un d’assez renfermé sur elle-même, parlant très peu aux autres personnes. Ce ne sera pas elle qui engagera la conversation avec vous. Certes, elle est parfaitement capable de tenir une conversation : si vous lui parlez, elle sera polie et aimable, mais elle préfèrerait largement que vous la laissiez tranquille. Elle préfère mettre de la distance entre elle et les autres, même si au fond, elle apprécie une discussion intéressante, elle apprécie de parler aux autres. Elle est extrêmement empathique, sûrement trop empathique, et c’est une autre des raisons pour laquelle elle ne veut pas forcément s’attacher ou en apprendre trop sur les gens : parce qu’elle ressent si facilement leur douleur que ça pèse énormément sur son esprit.

Elle n’accorde pas sa confiance aux gens facilement, et se sent vite oppressée s’il y a trop de monde ou dans des endroits étroits, à un tel point que cela peut facilement aller jusqu’à la crise de panique si elle ne se sort pas rapidement de cette situation. Elle évite donc ce qui peut lui causer ce genre de réactions, et garde toujours sur elle un bracelet qui a tendance à l’apaiser quand elle joue avec. L’odeur de la sauge l’apaise rapidement, sans qu’elle sache réellement pourquoi. Son travail de bibliothécaire lui convient donc parfaitement, vu qu’il s’agit d’un lieu calme et suffisamment grand pour ne pas enclencher sa claustrophobie.

Ember apprécie beaucoup les arts, notamment la musique. Elle joue de la guitare et de la harpe, et chante également, même si c’est plus pour elle que pour un quelconque public.

Physique

Sous sa forme humaine, Ember est une jeune femme dans la vingtaine. Elle n’a pas l’air très impressionnante, du haut de son mètre 56, et on a l’impression que le moindre coup de vent pourrait l’emporter. Très fine, la peau pâle, ses yeux bleus semblent regarder le monde avec une certaine appréhension. Cependant, ce qu’on remarque en premier quand elle passe, ce n’est certainement pas son style vestimentaire, d’une discrétion proverbiale, ni le fait que sa lèvre inférieure est abîmée par sa mauvaise habitude de se la mâchonner dès qu’elle est stressée. Non, ce sont ses cheveux, une véritable tignasse folle de cheveux roux, bouclés et épais, impossibles à rater.  

Histoire

Elle ne sait pas exactement quand elle est née. Elle se rappelle de temps qu’aucun humain ne peut dater avec certitude. Peut-être est-elle apparue en même temps que l’humanité, peut-être même avant. Il est très difficile pour elle de se souvenir de ces temps primordiaux, sa mémoire faisant de la place pour les nouvelles informations, ne gardant que quelques fragments, quelques impressions, quelques images.
Elle a vite remarqué que les humains étaient fascinés par ce qu’elle était. Que des temples et des légendes se bâtissaient autour d’elle alors qu’elle parcourait la terre sous sa forme d’oiseau. Elle laissa sa marque dans l’inconscient collectif, dans les légendes, sans vraiment le vouloir. Elle ne s’intéressait pas vraiment aux humains, à vrai dire. Eux la cherchaient, la chassaient, mais elle leur échappait toujours. Elle n’a jamais été violente, elle ne les a jamais blessé, mais elle préférait rester à l’écart d’eux. Elle ne savait pas vraiment comment se comporter avec eux, ni même ce qu’ils voulaient d’elle.

Un jour, cependant, cela changea. Autant, certains souvenirs se perdent dans le temps Elle ne saurait dire exactement quand, quel siècle, seulement que c’était il y a plusieurs réincarnations. Alors qu’elle s’était arrêtée près d’un étang, pour se désaltérer, un râle parvint à ses oreilles. Des gémissements de souffrance. Elle redressa la tête, ses yeux jaunes parcourant les alentours. Elle ne mit pas longtemps à identifier la source du bruit. Il s’agissait d’un jeune homme, qui s’était traîné là, une immense blessure au flanc. Elle s’envola pour arriver à côté de lui. C’était sûrement un soldat, même si, vivant totalement à l’écart des hommes, elle ignorait totalement comment leur monde fonctionnait. Elle ignorait tout de lui, mais sa peine la toucha profondément. Suffisamment pour que ses yeux la brûlent, et qu’elle lâche quelques larmes sur sa plaie. La blessure se referma rapidement, sous les yeux médusés du jeune homme. Il prononça des mots qu’elle ne comprit pas, et elle se recula, ne sachant du tout ce qu’elle était censée faire.

Le jeune homme s’en alla, et elle resta à nouveau seule, très confuse. Elle n’ignorait pas le pouvoir guérisseur de ses larmes, elle savait ce qu’elle était capable de faire. Non, c’étaient les sentiments que tout ceci avait réveillé qui la perturbait. Elle n’avait pas pour habitude de rester au même endroit, mais elle ne bougea pas de cet étang. Elle ne sait toujours pas si c’était une erreur ou une bonne décision. En tout cas, elle était restée, et le jeune homme était revenu, seul, pour retrouver l’oiseau. Sûrement pour se convaincre qu’il n’avait pas rêvé. Elle était toujours là. Il se remit à parler, tout seul ou à elle, elle ne savait pas, sans qu’elle n’y comprenne rien. Tout ce qu’elle savait, c’était que son cœur était pur et sa curiosité innocente. Ce fut peut-être ce qui la poussa à prendre forme humaine.  

Une fois qu’il eut compris qu’elle était aussi intelligente que n’importe quel humain, voire plus, mais qu’elle ne parlait juste pas sa langue, il se mit en tête de lui apprendre à parler, revenant régulièrement. Elle apprit rapidement le grec, avant qu’il ne la convainque finalement de venir avec lui à la cité. Elle n’avait pas de nom, et il lui donna celui de Célosia. Elle apprit à vivre parmi les humains, et épousa le soldat, Arkadios. Conscient qu’on lui enlèverait probablement sa femme si on apprenait ce qu’elle était, il garda le silence.
Cependant, Célosia ne vieillissait pas, contrairement à son mari, et ils furent finalement contraints de partir pour qu’il puisse finir ses jours en paix, et avant d’attirer trop de soupçons. Il avait cependant raconté à son meilleur ami l’histoire de Célosia, et ce fut de lui que partit la légende des larmes de phénix. Ils vécurent paisiblement, à l’écart, jusqu’à ce qu’Arkadios s’éteigne, dans les bras de sa femme qui n’avait pas pris une ride.

Après la mort d’Arkadios, qui mourra de vieillesse, une maladie que ses larmes ne pouvaient pas soigner, elle repartit, mais cette fois, avec l’envie de découvrir le monde des hommes. Bien que la perte de son mari la toucha profondément, elle avait également été heureuse, plus heureuse qu’elle ne l’était à vivre comme un animal. Elle se mit à voyager, sous sa forme humaine, traversant les époques et les pays. Elle fit de nombreuses rencontres, humaines comme surnaturelles, emmagasinant un savoir conséquent.

Elle remarqua bien vite que les hommes n’étaient pas tous comme Arkadios. Certains étaient cupides, violents, d’autres étaient lâches et peureux. Mais elle voyait parmi eux une étincelle d’espoir. Certes, ils n’étaient pas tous bons, mais il y en avait qui avaient de remarquables qualités. Cependant, si elle avait été témoin de leur côté mauvais, elle n’en fit pas l’expérience personnellement avant le Moyen-Âge.

Bien sûr, les femmes n’étaient pas forcément bien traitées, mais elle se débrouillait plutôt bien, savait se défendre, bref, elle s’en sortait. Cette année-là, si elle devait mettre une date, aussi difficile que cela soit pour elle, elle dirait un peu avant l’an 1000, elle rencontra une femme. Isolde. Elle se sentit rapidement attirée par cette femme, et elles finirent par avoir une relation, vivre ensemble. C’était mal vu, suffisamment mal vu pour qu’elles ne le montrent pas au grand jour. Elles étaient dans un petit village et tenaient leur ferme ensemble, prétendant être simplement partenaires dans le travail.

Seulement, le fait qu’aucune d’elles ne décide de se marier attira les soupçons, et, inévitablement, on finit par les accuser de blasphème, et même de sorcellerie. Un jour, lorsqu’elle revint alors qu’elle était partie chercher de l’eau au puits du village, les habitants avaient assassiné son amante, et voulaient faire de même avec la phénix. Elle perdit totalement le contrôle. Elle s’enflamma littéralement, mettant le feu au village et ne laissant personne échapper à l’incendie dévastateur. Tout fut réduit en cendres en l’espace de quelques heures.

Suite à cet incident, pendant toute cette vie, et une partie de la suivante, elle vécut sous sa forme d’oiseau, refusant tout contact. A la fois par peur d’être blessée par les hommes, et par peur de les blesser par colère. Elle savait que tous les habitants du village n’étaient pas responsables, il y avait même des enfants, mais elle les avait tous tués sans réfléchir. Plus d’une fois on avait tenté de la chercher ou de la contacter, mais elle avait toujours fui les contacts.

Ce ne fut qu’aux alentours du milieu du dix-neuvième siècle qu’elle retourna parmi les hommes. Pas vraiment de sa propre volonté. Elle avait fait tout son possible pour éviter les zones habités, et rester dans les endroits sauvages, mais au fur et à mesure que les hommes avançaient, il y avait de moins en moins d’endroits où se cacher d’eux. Et les rumeurs repartirent. Des rumeurs vues comme infondées, bien sûr, mais suffisamment pour que certains y croient. Un scientifique se mit en tête de la trouver, et y parvint. Il réussit à la convaincre de venir avec lui. Elle ne sut pas exactement comment elle réussit à tomber dans ce piège. Surtout qu’elle était capable de savoir si les gens avaient de bonnes intentions ou non. Ou alors, ses intentions étaient pures au début, et il fut corrompu au fur et à mesure.

Dans tous les cas, elle le suivit et ce fut une erreur. Elle apprit l’anglais moderne, la manière dont la société avait évolué depuis la dernière fois où elle s’était mêlée aux hommes. Au début, tout allait bien. Il garda le secret, ne voulant pas dévoiler ce qu’il avait trouvé avant d’être parfaitement sûr. A ce moment-là, Mary, comme il avait décidé de l’appeler, était en fin de vie, ce qui voulait dire qu’elle allait bientôt s’embraser. Mais cela voulait surtout dire qu’elle était faible, suffisamment faible pour ne pas avoir pu se défendre lorsqu’il finit par mal tourner. Le jour où sa fille tomba gravement malade, il perdit les pédales. Il la tortura jusqu’à ce qu’elle pleure, pour récupérer ses larmes et soigner son enfant. A partir de là, il monta un genre de business en se servant de ses larmes, la torturant toujours plus, mais elle finit par s’échapper.

Elle s’embrasa à nouveau, gagnant sa nouvelle forme. Si elle oubliait des parties de son passé, il y en avait qui restaient à jamais gravés dans sa mémoire. Elle aurait préféré pouvoir oublier ce qu’elle avait vécu. Elle décida de ne plus jamais confier sa nature à qui que ce soit. Les humains nourrissaient une passion malsaine pour ses pouvoirs, et au cours de sa vie, elle avait également vu plusieurs surnaturels s’intéresser à elle de cette manière. Pendant des années, elle vécut sous sa forme humaine, évitant au maximum d’utiliser le moindre pouvoir.

Elle a vu la guerre se dérouler entre créatures surnaturelles et humains, ce qui la conforta dans son idée qu’il valait mieux que personne ne sache. Les hommes réagissaient mal à l’inconnu, à ce qu’ils ne comprenaient pas. Elle n’y prit pas part, ne voulant pas avoir la moindre part dans tout cela. Cependant, lorsqu’elle entendit parler d’une ville où les créatures seraient protégées, elle se décida finalement à s’y rendre. Elle fut bien obligée de révéler aux autorités de la ville sa nature, mais si on lui demande dans la vie de tous les jours ce qu’elle est, elle prétend être une sorcière, pour éviter qu’on s’intéresse à elle.

A votre propos

Pseudonyme : Eryn
Âge : 19 ans
Comment avez-vous connu le forum ? : C’est EllanaC qui m’a traîné, après une tentative infructueuse il y a un moment j’ai fini par céder xD
Comment le trouvez-vous ? : Je suis perduuuuuuuuuuue mais c'est parce que je connais pas les forums faut pas faire attention, sinon c'est joli xD
Code du Règlement : We are all monsters.
Autre chose ? : C'est mon premier forum soyez gentils xD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nouvelle tête en ville

avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 13/10/2018


MessageSujet: Re: Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves   Mar 25 Déc - 23:39

Hello you Onion head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nouvelle tête en ville

avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/12/2018


MessageSujet: Re: Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves   Mar 25 Déc - 23:42

Hellooooooooooo

Tu as modifié ta faute mais je l'ai vue quand même xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Sorcier au grand cœur

avatar
- :
Messages : 46
Date d'inscription : 04/09/2018


MessageSujet: Re: Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves   Mer 26 Déc - 19:52

Hé bienvenue Smile
Première fois en rpg aussi ?
Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à envoyer un mp(message privé) à Sébastian ou moi ou alors tu as Discord (je demanderais à Sebastian de t'envoyer une invitation si ça te dit Smile )

En tout cas je viens de lire ta fiche et j'ai bien aimé. Je pense que tu as très bien comprit la mythologie du phénix, donc il n'y a pas de souciepour moi. Tu es validée donc Smile

Pense à remplir ta fiche de liens et de suivi rp (tu peux regarder les autres existantes si tu veux un exemple, n'hésites pas si tu as une question).

L'event (événement rp à plusieurs) est encore ouvert pour une place, si cela te dit, merci de me prévenir, que je te rajoute dans la liste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nouvelle tête en ville

avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/12/2018


MessageSujet: Re: Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves   Mer 26 Déc - 20:00

Merci !

Pas première fois en rpg non ! ^^

Super ! Merci :3

Je vais remplir tout ça, et je veux bien participer à l'événement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nouvelle tête en ville

avatar
- :
Messages : 17
Date d'inscription : 31/08/2018
Localisation : Nymphea Woods.


MessageSujet: Re: Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves   Lun 14 Jan - 12:54

Bienvenue parmi nous jolie rousse ♥️

_________________

Lælya
— If you truly love your own nature... You will find beauty everywhere. • @Astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nouvelle tête en ville

avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/12/2018


MessageSujet: Re: Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves   Lun 14 Jan - 13:06

Merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ember Allen ~ Please don't make any sudden moves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Allen walker (fini)
» you make me shine ▲ shane
» Présentation Allen Walker
» (m) - KEEGAN ALLEN - Take me to your best friend's house

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demon Heights :: 


 :: Registre des habitants :: Fiches validées
-
Sauter vers: